Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

Darbatook : batucada orientale

Ensemble pour la rue de percussions du monde arabe dirigé par Guillaume Storchi.

 

Des rythmes à tous les étages ! Participez à ces ateliers de percussions du Maghreb. Bendirs, Darbouka, Taarija, Qarqabou, Tabl, etc... pour toutes et tous, débutant à musiciens pro, chacun son étage pour faire groover l'ensemble. Avec Darbatook nous rendons visite aux Gnawa, Aïssawa, Hamadcha, Madahat, Houariyat etc...

Darbatook c'est des polyrythmies pour la transe dans la rue !

 

Cours hebdomadaires les jeudis à Amal dès septembre 

20h à 21h45

Cours d'essai gratuit le  jeudi 22 septembre 2022 - début des cours le jeudi 29 septembre 2022.

Tarifs :

  • plein tarif : 290€
  • tarif réduit*: 260€
  • inscription 2 ateliers (Darbatook et Darbakji) ou 2 inscriptions dans le même foyer : 500€
  • + Adhésion obligatoire : 12€/an

Pour plus d'informations : https://www.darbatook.org

 

 

*étudiants, demandeurs.ses d'emploi, retraité.e.s percevant le minimum vieillesse, bénéficiaires du RSA

Projet

Diffuser les cultures rythmiques populaires, sacrées et savantes du monde Arabo-Amazigh. Darbatook est un voyage culturel et rythmique du Maghreb à la Turquie et les Balkans, en passant par l’Egypte. Le spectacle est une déambulation festive en rue. La transmission se fait via la pratique amateur, en répétitions et sous forme d’interventions réalisées en conservatoire, en structure scolaire et universitaire.

Originalité

Les polyrythmies jouées sont de vraies polyrythmies de transe, et aussi des compositions qui utilisent certaines clefs de construction polyrythmique que l’on retrouve partout dans le monde. L’instrumentarium est constitué essentiellement d’éléments traditionnels, et aussi de quelques pièces rapportées.

Transmission & Culture

L’apprentissage des rythmes se fait par le chant, la marche et les mains, grâce à des exercices sollicitant progressivement l’indépendance corporelle. Les rythmes sont ensuite joués sur les instruments dont la pratique se fait au fur et à mesure des séances. Que le public soit professionnel ou amateur. L’encrage culturel s’effectue au travers de la collaboration avec Ali Alaoui Arts et Développement, en formation professionnelle et stages ouverts à toute personne inspirée par le projet.

Esthétique

Le travail le plus important est celui de l’instrumentation d’une part et d’orchestration ensuite. La recherche timbrale influence directement la la sensation des polyrythmies et la texture sonore qui donnent une esthétique à l’ensemble. L’aspect visuel est travaillé sur plusieurs niveaux, des costumes avec des capes de couleurs vives rappelant les vêtements de fêtes Amazigh, et des déplacements dans l’espace permettant : l’inclusion du public, l’avancée du cortège de façon chorégraphiée et la présence de tableaux statiques.

Instrumentation & styles

Tabl, Tabila, Davul, Darbouka, Bendir, Tarija, Qarqabou. Du Maghreb, de l’Egypte et de Turquie. Les instruments utilisés font référence à des cultures et influences musicales différentes. Le répertoire est puisé chez les confréries Gnawa, Aïssawa, Hamadcha, Houara, Jilala, les différentes populations Amazigh, Egyptiennes, Tziganes Turcs et des Balkans etc... 

L'adhésion annuelle de 12€a Amal est en sus et obligatoire

Ce sont les adhésions qui font vivre Amal et permettent de mettre en place les projets et la communication autour de ceux-ci.

Crédits photos : Amal et Guillaume Storchi